Prévention et Médecine Anti-Âge

Explications : Docteur POIGNONEC chirurgien esthétique à Paris médecine anti-âge, traitements non chirurgicaux, cernes, rides frontales, pommettes saillantes, lèvres, ovale du visage...

La médecine esthétique chez les jeunes générations entre 20 et 30 ans. Les jeunes veulent des résultats visibles rapidement adapté à un budget limité.
Le résultat doit être par exemple visible notamment pour l’augmentation des lèvres. Le menton doit être bien saillant ainsi que l’angle des mâchoires.
Pour la peau la radiofréquence améliore les cicatrices d’acné et favorise la création d’un nouveau collagène.

Qu’est-ce que la médecine anti-âge ?

La médecine anti-âge apporte des réponses ciblées non invasives. Rajeunissement médical pour la beauté visage, c’est une solution qui vise à réduire les rides du contour des yeux et de la bouche ou à redonner du volume aux joues et aux lèvres.

S’il y a une discipline à la mode dans le domaine de l’esthétique, c’est bien la médecine anti-âge ! Elle détrône d’ailleurs la chirurgie pour des actes bien précis, avec des techniques non chirurgicales dont les plus demandées sont les injections.

Les principaux traitements en médecine anti-âge !

Les principaux traitements en médecine anti-âge !

Quels sont les solutions anti-âge ?

La médecine anti-âge peut intervenir dans le traitement des rides, des cicatrices (d’acné entre autres), des taches pigmentaires et des vaisseaux sanguins disgracieux mais aussi dans le rajeunissement du visage, du regard, du décolleté, des mains, etc.

Pour l’homme, qui porte mieux la ride, des injections de gel résorbable à base d’acide hyaluronique permettent de lui sculpter les traits : ainsi, il est possible d’effacer les sillons nasogéniens prononcés, de rehausser le regard, de donner du volume au visage ou encore de remplir une joue un peu creuse…

ride d’expression froncement sur le nez

Le nouvel acide hyaluronique Profhilo® dans le traitement du relâchement cutané, en particulier dans le cou

mini lifting sans chirurgie sans anesthésie les fils tenseurs repositionnent les volumes du visage

Une consultation avec un médecin esthétique expérimenté est indispensable pour s’assurer que le traitement soit sûr.
C’est à la fois un art et une science que seul un professionnel de la santé expérimenté peut faire.

mini lifting non chirurgical fils tenseurs (pdo- polydiexanone)

Le succès de la médecine anti-âge est dû à sa facilité d’utilisation, à sa rapidité, à son efficacité et au résultat instantané, parfois spectaculaire, qu’elle entraîne, surtout depuis l’utilisation des nouvelles techniques volumatrices et des techniques de relaxation musculaire avec la toxine botulique. Elle fait également moins peur qu’un passage au bloc opératoire et les suites post-injections sont légères.

L’injection de toxine botulique, l’injection d’acide hyaluronique, l’injection de graisse autologue (sa propre graisse) et l’épilation au laser.

Crédit vidéo : Journal de 20H de France 2 Médecin dr. Sylvie Poignonec - Crédit vidéo : France Télévisions
Lipo-filling ou lipostructure : Réinjection de graisse autologue, comblement des dépressions sous cutanées par de la graisse prélevée sur le patient

La technique d’injections : elle consiste en une série de petites piqûres dans le muscle de la zone ciblée. En bloquant la contraction du muscle, le Botox® empêche la ride de se former. L’injection n’est pas douloureuse et dure une dizaine de minutes. Le résultat se voit entre quatre et quinze jours, et dure six mois.

SOURCE : MÉDECINE ESTHÉTIQUE ANTI-ÂGE

Meilleur extrait du livre « La chirurgie esthétique, les solutions et les conseils de mon chirurgien » © Éditions Ambre | L'auteur : Dr. Sylvie POIGNONEC - Chirurgien Plasticien et Esthétique, situé en plein cœur de Paris, spécialisé en chirurgie plastique, esthétique & reconstructrice"

rhinoplastie chirurgie esthétique solutions et conseils de mon chirurgien

L’avis du Dr POIGNONEC

chirurgien esthétique à Paris

Le Botox® est très recherché car il donne un effet lifting, sans chirurgie, qui dure plusieurs mois. Attention toutefois aux toxines exotiques vendues sur Internet à des prix très bas et dont la qualité laisse à désirer.

La toxine botulique

Lissage des rides et des ridules autour des yeux – atténue les cernes.
Plus connue sous le nom de Botox®, la toxine botulique reste la méthode numéro un du traitement des rides du visage. Elle affaiblit le muscle et efface les rides en ouvrant le regard.

Information, conseil médical et sécurité

Quelle que soit la demande, c’est au médecin esthétique de proposer le traitement le plus adapté au cas du patient, après l’avoir écouté attentivement et avoir procédé à un examen clinique global personnalisé. Le médecin doit expliquer les risques potentiels, les effets secondaires et les complications possibles encourus.

L’arrêt du tabac est fortement préconisé. Le vapotage est à éviter si les liquides de votre cigarette électronique contiennent de la nicotine qui est vasoconstricteur, même en l’absence de goudron.

Conseils et contre-indications après le traitement :

Restez au repos, allongé ou assis, selon les recommandations du médecin, durant les 3 heures suivant les injections.

  • Ne massez pas le visage dans les zones traitées à la toxine botulique. Le chirurgien massera le visage par des mouvements circulaires sur les zones injectées à l’acide hyaluronique.
  • Ne faites pas de peeling.
  • Ne prenez ni aspirine ni anti-inflammatoire.
  • Évitez l’exposition à la chaleur, au soleil, aux UV et au sauna pendant quelques jours.

La lumière pulsée

Taches dues au soleil ou au vieillissement, couperose, taches de grossesse, épilation définitive, la lumière pulsée, également appelée lampe flash, peut s’appliquer sur tout le corps, en particulier le visage, les mains et le décolleté. Elle remplace progressivement le laser, car le risque de brûlures est exceptionnel.

La technique de la lumière pulsée

Plusieurs faisceaux de lumière viennent brûler la zone traitée. Il faut environ 3 séances de trente minutes pour voir les premiers effets. Une légère sensation de chaleur et de picotement se fait sentir.

L’avis du Dr POIGNONEC

chirurgien esthétique à Paris

La lumière pulsée a, par ailleurs, un effet secondaire positif : elle régénère la peau, referme les pores dilatés et donne de l’éclat. Elle doit cependant être évitée sur les peaux de couleur ou trop foncées.

En choisissant un praticien qualifié et compétent, formé à ce type de traitement, vous limitez au maximum ces risques sans toutefois les supprimer complètement. Quoiqu’il en soit, si vous avez la moindre inquiétude dans les suites de ces injections, n’hésitez surtout pas contacter le chirurgien plasticien et esthétique.

L’épilation laser :

Pourquoi doit-elle être réalisée par un médecin?

L’utilisation du laser en France doit être effectuée par un docteur en médecine, formé pour ce type de geste parce qu’il s’agit d’un acte qui n’est pas sans risques (risques de brûlures). Par ailleurs, seul un médecin peut détecter une pathologie hormonale (pousse des poils).

Les effets secondaires et complications de la toxine botulique.

Les complications sont très rares, voici les éventuelles complications connues :

Quelques rares effets indésirables (effets secondaires) peuvent apparaître :

Les effets indésirables sont transitoires. Il peut s’agir de:

  • Rougeur: une rougeur localisée aux points d’injection a été parfois signalée et persiste rarement au delà de 3 à 6 jours.
  • Ecchymoses («bleus»): des bleus sont en fait rarement observés au niveau des zones d’injection et peuvent perdurer quelques jours.
  • Œdèmes: un gonflement, le plus souvent autour des yeux, peut s’installer progressivement en 4 à 5 jours, pour décroître ensuite en quelques jours à quelques semaines.
  • Troubles de la sensibilité: une sensation de tension ou de fixité du front, de la bouche ou du cou, suivant les zones injectées, ainsi qu’une modification de la sensibilité souvent liée à une sensation de cartonnement peut persister plusieurs jours.
  • Douleurs fugaces oculaires ou faciales: de telles douleurs ont été décrites dans les zones injectées de manière tout à fait exceptionnelle.

Quelles sont les complications générales :

Elles sont tout à fait exceptionnelles.

  • Réaction allergique : éruption cutanée, urticaire, réaction allergique générale.
  • Nausées, vertiges
  • Fatigue, fièvre, syndrome grippal
  • Sécheresse cutanée ou buccale.

À ces risques connus s’ajoutent les imprévisibilités de durée et d’aspects et enfin, les risques exceptionnels, voire même des risques inconnus inhérents à tout acte médical. Au total, il ne faut surévaluer les risques, mais simplement prendre conscience qu’un acte médico-chirurgical même apparemment simple, comporte toujours une petite part d’aléas. Le recours à un praticien qualifié vous assure que celui-ci a la formation et les compétences requises pour savoir éviter ces complications, où les traiter efficacement le cas échéant.

Son succès est dû à sa facilité d’utilisation, à sa rapidité, à son efficacité et au résultat instantané, parfois spectaculaire, qu’elle entraîne, surtout depuis l’utilisation des nouvelles techniques volumatrices et des techniques de relaxation musculaire avec la toxine botulique. Elle fait également moins peur qu’un passage au bloc opératoire et les suites post-injections sont légères.

Source : Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique S.o.F.C.P.R.E

Intéressé par une télé consultation vidéo gratuite avec le docteur Sylvie POIGNONEC ?

Obtenez un rendez-vous à distance plus rapidement directement depuis votre compte Doctolib