Réduction mammaire

Chirurgie de réduction mammaire lifting des seins

Mémento :

En raison de l'effet lifting de l'intervention, la réduction mammaire assure à la fois que vos seins sont plus petits, mais rend également vos seins plus fermes.

Docteur POIGNONEC Chirurgien Plasticien et Esthétique au Centre d'Esthétique de Paris - Eiffel
Réduction mammaire 1
Plastie mammaire de réduction pour hypertrophie

Processus de chirurgie de réduction mammaire en vidéo

Chirurgie de réduction mammaire : animation 3D avec narration pour référence

Crédit vidéo : blausen

Galbez votre buste en réduisant les seins !

La chirurgie de réduction mammaire permet de corriger l’hypertrophie mammaire lorsque le volume du sein est trop important par rapport à la morphologie de la patiente. L’élasticité des tissus se détériore et finit par provoquer l’affaissement (ptose) des seins ; leur poids contribue à la scoliose (tendance de la patiente à se pencher pour cacher ses gros seins), provoquant des maux de dos et même des douleurs aux épaules ou au cou. On imagine ici un arbre qui porte trop de fruits, ses branches plient sous leur poids !

Avant d'envisager une chirurgie de réduction mammaire

  • L’hypertrophie mammaire peut provoquer une scoliose, des maux de dos, une irritation sous les seins ; souvent, l’exercice n’est pas recommandé.
  • Cela cause souvent des problèmes psychologiques. Ces troubles peuvent justifier la prise en charge par l’assurance maladie d’une intervention chirurgicale sans accord préalable.
  • Il n’y aura aucune conséquence pour la grossesse ou l’allaitement ultérieur, mais il est recommandé d’attendre au moins 6 mois après la chirurgie.
    Cette intervention n’augmente pas le risque de cancer.

Réduire la taille des seins grâce à la chirurgie de réduction mammaire !

C’est pour les femmes à forte poitrine (ex bonnets G), qui complexées et/ou regrettant de ne pas trouver de soutien-gorge à leur taille (ou uniquement dans les magasins spécialisés, mais ne proposent généralement pas beaucoup de fantaisies. Cette intervention peut être pratiquée à partir de 16 ans. L’hypertrophie doit être traitée le plus tôt possible pour éviter les maux de dos irréversibles (arthrose, scoliose, etc.)

Comment se préparer à une chirurgie de réduction mammaire ?

  • Préparation avant d’entrer au bloc opératoire pour réduire l’hypertrophie mammaire. Avant le jour J, réaliser un examen préopératoire pour confirmer qu’il n’y a pas de contre-indication à l’anesthésie générale. Un anesthésiste doit être consulté dans les 48 heures précédant la chirurgie. Des bilans radiologiques, y compris des mammographies et des échographies, sont généralement nécessaires. Les examens préopératoires de routine doivent être effectués comme conformément aux prescriptions.
  • Ne pas fumer pendant au moins 1 mois avant l’intervention pour éviter un retard de cicatrisation. Si votre liquide de vapotage contient de la nicotine vasoconstrictrice, même s’il ne contient pas de goudron, vous devez éviter de vapoter.
  • S’ils sont associés à des facteurs de risque, les contraceptifs oraux doivent être arrêtés.
  • Ne prenez pas de médicaments contenant de l’aspirine dans les 10 jours précédant l’intervention.

Combien de temps dure une opération de réduction mammaire ?

Durée de la chirurgie de chirurgie en cas de l’hypertrophie mammaire.
L’intervention chirurgicale se déroule au bloc opératoire d’une clinique privée à Paris et dure 2 à 3 heures.

Il s’agit de réduire le volume mammaire, de corriger la ptôse (affaissement) et toute asymétrie : le chirurgien remonte le mamelon, enlève les glandes et la peau en excès, puis remodèle le sein.
Tout ce qui a été enlevé (peau, glandes et graisse) sera ensuite examiné au microscope pour vérifier tout problème.
L’intervention rééquilibre le volume et offre un emplacement naturel pour le mamelon et l’aréole.
Le défi consiste à créer de très beaux seins qui se fixent et qui a peu de cicatrices. La longueur de la cicatrice varie selon le degré d’hypertrophie et de ptose.
À la fin de la procédure, un bandage en forme de soutien-gorge est confectionné.

Prévoyez de prendre 8 à 15 jours de repos avant de reprendre vos activités normales. La chirurgie est réalisée sous anesthésie générale. Habituellement un à trois jours d’hospitalisation en clinique à Paris sont nécessaires.

Vous devez jeûner (ne rien manger ni boire) 6 heures avant l’intervention.

Vous souhaitez voir les résultats possibles d’une chirurgie de réduction mammaire en simulation 3D ?

Les suites opératoires de la chirurgie de réduction mammaire

  • Cette procédure est généralement indolore.
    Seuls des antalgiques simples sont nécessaires pour les suites opératoires postopératoire.
  • Les drains sont retirés après 24 à 48 heures, en même temps que le premier pansement, remplacé par un pansement plus léger.
  • Portez un soutien-gorge de maintien jour et nuit pendant un mois.
  • Œdème et ecchymoses (ceux-ci devraient disparaître après 2 ou 3 semaines) et vous pouvez également ressentir une gêne lorsque vous levez le bras.
  • L’engourdissement temporaire du mamelon disparaîtra en quelques mois.
  • La cicatrice autour de l’aréole, une autre cicatrice verticale et une autre cicatrice dans le sillon sous le sein forment un T inversé.
  • Les sutures non résorbables sont retirées entre les 8ème jours et le 20ème.
  • Il est recommandé d’attendre un à deux mois avant de reprendre l’exercice.
  • Les résultats ne peuvent être jugés qu’un an après la chirurgie.
    Les seins restent sensibles aux changements hormonaux et de poids.

Ainsi, dans la grande majorité des cas, cette intervention bien étudiée et bien réalisée peut donner des résultats très impressionnants en termes de confort, même si la rançon cicatricielle reste le principal inconvénient. Il faut distinguer les complications liées à l’anesthésie des complications liées à la chirurgie.

Concernant la chirurgie : En choisissant un chirurgien plasticien qualifié et compétent formé à ce type d’intervention, vous pouvez limiter au maximum ces risques, mais pas les éliminer complètement. Faire appel à un chirurgien plasticien qualifié peut vous assurer qu’il a la formation et la capacité requises pour savoir comment éviter ces complications, ou les traiter efficacement si nécessaire. Si vous constatez une ou plusieurs complications, contactez immédiatement votre chirurgien plasticien et esthétique.

Complications possibles après réduction mammaire :

En pratique, la grande majorité des interventions se déroulent sans problème et les patientes sont entièrement satisfaites de leurs résultats. La chirurgie de réduction mammaire, bien que pratiquée en partie pour des raisons esthétiques, reste un véritable acte chirurgical qui comporte des risques associés à tout acte médical, aussi minime soit-il. Heureusement, les véritables complications sont rares après qu’une plastie mammaire de réduction se soit faite dans les règles.

Cependant, malgré leur faible fréquence, vous devez être consciente des complications possibles :

  • Les événements thromboemboliques (phlébites, embolies pulmonaires), bien que généralement très rares après de telles interventions, sont les plus redoutables.
  • Des précautions strictes doivent minimiser la morbidité : port de bas antithrombotiques, lever tôt, traitement anti-coagulant éventuel.
  • Infections nécessitant un traitement antibiotique et parfois un drainage chirurgical.
  • Hématome
  • Nécrose de la peau, des glandes ou de l’aréole, qui est en réalité rarement observée avec les techniques modernes et peut être responsable d’un retard de cicatrisation (l’intoxication tabagique augmente fortement ce risque, en cas de gigantomasties ou d’hypertrophie très sévère)
  • Des modifications de la sensibilité peuvent être observées, en particulier au niveau du mamelon, mais une sensibilité normale réapparaît généralement dans les 6 à 18 mois.
  • L’évolution des cicatrices notamment peut être préjudiciable au développement de cicatrices hypertrophiques voire chéloïdes, dont l’apparition et l’évolution sont imprévisibles, pouvant compromettre l’aspect esthétique du résultat et nécessiter des traitements topiques spécifiques souvent longs.
Réduction mammaire 2

SOURCE LIFTING DES SEINS :

Meilleur extrait du livre « La chirurgie esthétique, les solutions et les conseils de mon chirurgien » © Éditions Ambre | L'auteur : Dr. Sylvie POIGNONEC - Chirurgien Plasticien et Esthétique, situé en plein cœur de Paris, spécialisé en chirurgie plastique, esthétique & reconstructrice

Réduction mammaire 3
Chirurgie esthétique pour mon bien-être Auteure | Dr. Sylvie POIGNONEC Ambre édition