Mini-plastie abdominale

Mémento :

Mini plastie du ventre, les résultats seront meilleurs avec l'arrêt du sucre qui va réguler ce taux et diminuer le stockage, donc vous allez perdre du poids !

Docteur POIGNONEC chirurgien esthétique au Centre Esthétique Paris - Eiffel
Mini-plastie abdominale 1

Avancées en mini abdominoplastie : animation 3D et narration pour référence

Crédit vidéo : blausen

Avant et après mini abdominoplastie

La mini abdominoplastie conduit-elle à un ventre plus plat et plus serré ?

Mini-plastie abdominale 2L’abdominoplastie est une intervention chirurgicale qui consiste à éliminer l’excès de graisse de l’estomac, l’excès de peau et à corriger les muscles affaissés. Selon le problème à traiter, la peau, la graisse et les muscles peuvent être traités simultanément ou individuellement. Le chirurgien choisit la stratégie qui convient le mieux à chaque situation.

Le contour abdominal sera-t-il plus proportionnel à ma silhouette ?

La peau la plus abîmée est enlevée, la peau saine est retendue. La surcharge graisseuse est retirée grâce à une liposuccion. Les muscles sont rapprochés et retendus. Ce rapprochement affine la taille et diminue la projection du ventre en avant.

Suis-je apte à la chirurgie du ventre ?

Pour les hommes qui veulent se débarrasser de leur « bedaine » et les femmes qui rêvent de sortir un maillot de bain deux pièces… associé ou non à un relâchement musculaire, ce qui est souvent le cas des femmes ayant accouché de multipares ou jumeaux). Enfin, pour toutes les personnes ayant un ventre rond et bombé, avec ou sans relâchement cutané, communément appelé « tablier »

Pourquoi faire une mini abdominoplastie ?

Ce type de chirurgie abdominale est idéal pour restaurer un ventre plat, car les muscles abdominaux peuvent rapidement s’affaisser avec l’âge, les changements de poids, la grossesse, les déséquilibres hormonaux et un mode de vie sédentaire. Les disgrâces qui qui affectent la paroi abdominale sont particulièrement mal vécues.

Mini-plastie abdominale 3
Illustration objectif scientifique: Mini-plastie chirurgie du ventre

Comment se préparer à une chirurgie abdominale ?

Lors de votre rendez-vous avec votre chirurgien, il examinera votre ventre « abîmé » (état de la peau, degré d’excès de graisse, tonicité des muscles abdominaux, forme générale de votre morphologie) puis vous expliquera la technique chirurgicale adaptée à votre situation. Il vous indiquera les différentes étapes de la chirurgie et localisera l’emplacement et la longueur de la cicatrice.
Un bilan préopératoire ainsi qu’un vêtement compressif vous seront prescrits. Une consultation avec un anesthésiste sera demandée au plus tard 48 heures avant l’intervention.

Quelles sont les étapes de la mini chirurgie abdominale ?

Étape 1 : Anesthésie

La chirurgie est réalisée sous anesthésie générale.

Mini-plastie abdominale 4
  • Les médicaments contenant de l’aspirine ne doivent pas être pris dans les 10 jours avant la chirurgie.
  • Si votre liquide de vapotage contient de la nicotine, qui peut resserrer les vaisseaux sanguins même sans goudron, évitez de vapoter. Le tabac est déconseillé en raison de ses effets sur la cicatrisation.
  • Vous ne devez pas manger ni boire pendant 6 heures avant la chirurgie.

Étape 2 : L'incision

Une abdominoplastie complète nécessite une incision horizontale dans la zone située entre la limite des poils pubiens et le nombril. Après l’incision, dont les contours correspondent à l’endroit où votre peau est endommagée, la liposuccion est utilisée pour extraire l’excès de graisse et remettre en tension les muscles gonflés. La forme et la longueur de l’incision dépendent de la quantité de peau à enlever. Une fois la peau de l’abdomen soulevée, les muscles abdominaux fragiles situés en dessous peuvent être réparés. Une deuxième incision peut être faite autour du nombril pour enlever l’excès de peau du haut de l’abdomen. La peau abdominale supérieure est tirée vers le bas. L’excès de peau est excisé et la peau restante est suturée. Une nouvelle ouverture au niveau du nombril est créée. Le nombril est ensuite sorti de la surface et suturé à sa place. La plupart du temps, la cicatrice se situe sur le bord supérieur des poils pubiens, se prolongeant plus ou moins dans le pli de l’aine. Selon les situations, il est plus ou moins long et plus ou moins caché. Un pansement enveloppant vous sera posé avant de quitter le bloc.

Étape 3 : Fermeture des incisions

Le drain d’aspiration est en place. Les sutures sont réalisées avec du fil non résorbable. Les pansements compressifs sont renforcés par le port d’une gaine élastique médicale. La durée d’hospitalisation varie de 2 à 5 jours. Les pansements sont nécessaires pendant deux semaines après la chirurgie.

  • Vous devrez porter la gaine de maintien jour et nuit pendant deux semaines voire un mois.
  • Prévoyez deux semaines d’activité modérée.
  • Certains gonflements et ecchymoses de la paroi abdominale mettent des semaines à disparaître.

Les cicatrices couvertes de rosée des premiers mois s’estomperont après le 3ème mois. Les cicatrices ne se feront vraiment très discrète qu’après la première année, mais parfois cela prend 3 ans. Mais attention, ce n’est jamais complètement parti !
Les cicatrices ne doivent pas être exposées au soleil ou aux rayons UV pendant 3 mois. Utilisez une crème solaire à indice élevé même en plein hiver.

La personnalisation 3D vous permettra de vous projeter et d'apporter les modifications souhaitées au niveau de la zone abdominale

Comment va se dérouler la période post-opératoire ?

  • Vous devez attendre au moins 6 semaines avant de reprendre une activité physique.
  • Vous rencontrerez votre chirurgien régulièrement, au moins tous les trimestres, pour suivre l’évolution de la chirurgie.
  • Vous ne pourrez vraiment juger des résultats de cette abdominoplastie qu’après la première année.
    Si vous faites attention à votre poids et renforcez vos muscles abdominaux, les résultats seront meilleurs. Vous pouvez opter pour la liposuccion.
Mini-plastie abdominale 5

SOURCE MINI ABDOMINOPLASTIE

Meilleur extrait du livre « La chirurgie esthétique, les solutions et les conseils de mon chirurgien » © Éditions Ambre | L'auteur : Dr. Sylvie POIGNONEC - Chirurgien Plasticien et Esthétique, situé en plein cœur de Paris, spécialisé en chirurgie plastique, esthétique & reconstructrice.

Mini-plastie abdominale 6

Une mini abdominoplastie, bien qu’en partie pour des raisons esthétiques, reste une véritable intervention chirurgicale qui comporte des risques associés à toute intervention médicale, aussi minime soit-elle. Il faut distinguer les complications liées à l’anesthésie des complications liées à la chirurgie. En fait, des complications peuvent survenir lors de l’abdominoplastie, l’intervention chirurgicale plastique et esthétique la plus éprouvante.

Quelles sont les complications possibles de la mini plastie abdominale ?

La chirurgie plastique et esthétique de la paroi abdominale a fait des progrès décisifs, et aujourd’hui dans un grand nombre de cas il est possible de proposer une technique et une stratégie de traitement adaptée, qui peut être résolue par une simple liposuccion ou micro abdominoplastie, ou par une intervention plus large, les principaux problèmes esthétiques apportés par l’abdomen.

Certaines de ces complications possibles incluent :

  • Les événements thromboemboliques (phlébite, embolie pulmonaire), bien que généralement très rares, sont les plus sérieux. Des précautions strictes doivent minimiser l’incidence : port de bas antithrombotiques, lever tôt et éventuellement traitement anticoagulant.
  • La survenue d’un hématome, pourtant très rare, peut justifier un retrait pour éviter des altérations secondaires de la qualité esthétique des résultats.
    La survenue d’une infection (qui est en fait peu fréquente) nécessitera un drainage chirurgical et un traitement antibiotique.
  • Il n’est pas rare d’observer le développement d’une accumulation de liquide associée à un flux lymphatique et à un écoulement graisseux à partir du huitième jour postopératoire. Cet épanchement doit parfois être ponctionné et se tarit généralement sans séquelle particulière.
  • Une nécrose cutanée est parfois observée, le plus souvent localisée et localisée. En fait, la nécrose marquée est l’exception. La prévention de cette nécrose repose sur des consignes claires et la réalisation d’une posture technique correcte et soignée, évitant toute tension excessive au niveau de la suture.
  • Des modifications de la sensibilité de la paroi peuvent être observées, en particulier dans la région sous-ombilicale : une sensibilité normale réapparaît généralement dans les 3 à 12 mois suivant l’abdominoplastie.

Enfin, on peut observer, en particulier chez les patients dont la peau est fortement lésée ou fortement cicatrisée, un retard de cicatrisation qui allonge le temps postopératoire.


En conclusion, il ne faut pas surestimer les risques, mais juste être conscient qu’une intervention chirurgicale, même si elle semble simple, comporte toujours un certain danger.
Faire appel à un chirurgien plasticien qualifié peut vous assurer qu’il a la formation et la capacité requises pour savoir comment éviter ces complications, ou les traiter efficacement si nécessaire. Concernant la chirurgie : En choisissant un chirurgien plasticien qualifié et compétent formé à ce type d’intervention, vous pouvez limiter au maximum ces risques, mais pas les éliminer complètement. Si vous constatez une ou plusieurs complications, contactez immédiatement votre chirurgien plasticien et esthétique.

Mini-plastie abdominale 7
Source : Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique S.o.F.C.P.R.E