Oreilles décollées

Chirurgie des oreilles décollées - Otoplastie

Docteur POIGNONEC chirurgien esthétique au Centre Esthétique Paris - Eiffel

Quelle solution pour les oreilles décollées ?

Durée de la chirurgie des oreilles décollées – environ 45 minutes à 1 heure, (principalement) réalisée sous anesthésie locale. Le choix de l’anesthésie dépend du type de chirurgie et du patient. L’otoplastie est une solution visant à remodeler la forme des oreilles pour obtenir une oreille symétrique et naturelle avec le visage.

Les parents des générations précédentes faisaient porter des bonnets, des chapeaux à leurs enfants à leurs enfants. Parfois, ils mettaient même du sparadrap sur leurs oreilles de peur de les voir grandir avec les oreilles décollées… On peut penser que le fait de savoir qu’un acte de chirurgie pouvait y remédier les aurait certainement rassurés. C’est possible aujourd’hui !

A quel âge puis-je me faire opérer d'une otoplastie ?

L’otoplastie est généralement pratiquée chez les enfants de plus de 7 ans, et même chez les adolescents. Certains adultes osent franchir le pas lorsqu’ils pensent que le décollement de l’oreille est une honte, comme une disgrâce.

Pourquoi avoir besoin d'une chirurgie des oreilles décollées ?

Il s’agit d’une intervention à faible risque. Elle est simple dans son principe et sa mise en œuvre, et présente de grands avantages : elle corrige efficacement cette injustice naturelle, qui peut conduire à la dérision, traumatisant ainsi les enfants et devenant la source de conflits scolaires ou de problèmes psychologiques. Quel que soit l’âge (tant qu’il y a un malaise social évident), ce type de chirurgie peut être couvert l’assurance maladie.

Comment se préparer à une chirurgie de l'oreille ?

La consultation avec le chirurgien permet de confirmer le problème et de s’assurer des désirs et des attentes de l’enfant. Un examen suivi d’un bilan photographique entraîneront un projet de correction. Un bilan préopératoire doit être réalisé, un médecin anesthésiste devra être vu au plus tard 48 heures avant le jour J.

  • Aucun médicament contenant de l’aspirine ne doit être pris dans les 10 jours précédant l’opération.
  • Pour les adolescents et les adultes : l’arrêt du tabac est vivement recommandé avant l’intervention. Le vapotage par cigarette électronique est à éviter si les liquides contiennent de la nicotine qui est vasoconstricteur même si il n’y a pas de goudron.
  • Les cheveux seront soigneusement lavés la veille et/ou le matin de l’opération.
  • Pour les garçons et les hommes, une coupe de cheveux bien courte est demandée.
  • Pour les filles et les femmes aux cheveux longs, le chirurgien exigera qu’ils soient attachés. (Les cheveux ne seront pas coupés !)

L’intervention se pratique souvent sous anesthésie générale et un jeun de 6 heures sera obligatoire avant d’arriver au bloc opératoire. La chirurgie de l’oreille peut également se faire sous anesthésie locale et une simple sédation.

Être à jeun et ne pas manger ni boire avant la chirurgie des oreilles.

crédit illustration SOF.CPRE : opération des oreilles décollées sous anesthésie localeAnthélix et conque

Que se passe-t-il pendant la chirurgie d'une otoplastie ?

crédit illustration SOF.CPRE : incision dans le pli naturel de l'oreille derrière l'oreilleIncision = cicatrice

Le chirurgien fait de petites incisions dans le pli naturel situé derrière l’oreille ou sur la face postérieure de l’oreille. Si d’autres incisions sont nécessaires, elles seront masquées dans les replis naturels. Par conséquent, les cicatrices seront très discrètes. Généralement, les sutures sont complétées par des fils résorbables.
Sinon, les fils seront retirés vers le 10ème jour. Le bandage autour de la tête maintiendra les oreilles en bonne position. Dans la plupart des cas, après quelques heures de surveillance, le patient sera autorisé à quitter la clinique le jour même.

Mais il est préférable d’être hospitalisé la nuit suivant l’opération. En cas de douleur (généralement modérée), des traitements antalgiques et anti-inflammatoires sont donnés. Le pansement sera retiré rapidement (entre 1 et 3 jours) après l’intervention pour faire place à des pansements plus légers que le patient devra conserver quelques jours. Les bandeaux de retenue (contention) et de protection doivent être portées impérativement jour et nuit pendant 15 jours, puis uniquement la nuit pendant quelques semaines. Au cours de cette période, les activités physiques et/ou sportives seront suspendues, les contacts avec la tête doivent être évités et l’exposition à des environnements extrêmement froids en raison du risque d’engelure doit être évitée.

Au début, les oreilles deviendront bleues et enflées. Le patient ressentira une insensibilité transitoire dans la zone chirurgicale. Le résultat final est visible au bout de deux mois : l’œdème sera résorbé, les tissus deviendront souples, mais la cicatrice sera encore un peu rosée et dure, mais elle finira par s’estomper.

La chirurgie des oreilles décollées comporte-t-elle des risques ?

Distinguons les complications liées à l’anesthésie de celles liées au geste chirurgical. Heureusement, les vraies complications sont très rares à la suite d’une otoplastie réalisée dans les règles. En pratique, l’immense majorité des interventions se passe sans aucun problème et les patients sont pleinement satisfaits de leur résultat.

Cependant, bien qu'elles soient rares, vous devez toujours être conscient des complications possibles :

  • Saignement après la chirurgie : s’il ne s’agit pas simplement d’une tache de sang sur le pansement (pas besoin de s’inquiéter), une autre opération peut être nécessaire pour arrêter le saignement à la source. Le sang peut ne pas s’écouler et provoquer un hématome, et il est généralement préférable de le drainer.
  • Infection : Heureusement, cette situation est très rare en raison de procédures aseptiques strictes. Cependant, si cela se produit, un traitement rapide et puissant est nécessaire pour prévenir des lésions cartilagineuses potentiellement graves (chondrite)
  • Nécrose cutanée : Exception, parfois due à des troubles circulatoires de la peau très fine de la face antérieure du pavillon. En raison des pansements topiques, elle cicatrise généralement et laisse une petite zone de cicatrice.
  • Cicatrices anormales : Bien que toute l’attention ait été portée à la réalisation des sutures, les cicatrices situées derrière le pavillon de l’oreille peuvent être le siège d’une inflammation et d’une hypertrophie gênante, voire de « chéloïdes » évolutives (hypertrophie cicatricielle permanente), qui ne peuvent se produire et le traitement sont encore difficiles. Des précautions peuvent être prescrites (compression ; application de gel de silicone).

Cependant, le risque de ces complications est rare et peut être limité. Concernant la chirurgie : En choisissant un chirurgien plasticien qualifié et compétent formé à ce type d’intervention, vous pouvez limiter au maximum ces risques, mais pas les éliminer totalement. Faire appel à un chirurgien plasticien qualifié que celui-ci a la formation et les capacités nécessaires pour comprendre comment éviter ces complications ou les traiter efficacement si nécessaire. Si vous constatez une ou plusieurs complications, veuillez contacter immédiatement le chirurgien plasticien et esthétique.

Source : Oreilles décollées - Otoplastie

Meilleur extrait du livre « La chirurgie esthétique, les solutions et les conseils de mon chirurgien » © Éditions Ambre | L'auteur : Dr. Sylvie POIGNONEC - Chirurgien Plasticien et Esthétique, situé à Paris, spécialisé en chirurgie plastique, esthétique & reconstructrice"

rhinoplastie chirurgie esthétique solutions et conseils de mon chirurgien

Source : Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique S.o.F.C.P.R.E

Intéressé par une télé consultation vidéo gratuite avec le docteur Sylvie POIGNONEC ?

Obtenez un rendez-vous à distance plus rapidement directement depuis votre compte Doctolib