Peeling

Mémento :

Peeling doux superficiel, peeling moyen et peeling profond

Docteur POIGNONEC chirurgien esthétique au Centre Esthétique Paris - Eiffel

Peeling : animation 3D et narration pour référence

Crédit vidéo : blausen

Les peelings conviennent-ils à tous les types de peau ?

Le peeling ne convient pas aux patients ayant une peau très foncée ou aux patients souffrant d’éruptions cutanées actives, aux patients insulino-dépendants ou même aux patients souffrant de maladies cardiaques graves ou d’insuffisance rénale aiguë.

Qu'est ce qu'un peeling médical ?

peeling médical à Paris
Le peeling esthétique est une technique qui cible les peaux marquées au teint terne. Il s’agit d’appliquer un fluide exfoliant sur l’épiderme, destiné à peler la peau pour la stimuler, il est encore fréquemment utilisé en raison de sa facilité d’utilisation. Le peeling détruit les couches superficielles de la peau, de l’épiderme au derme superficiel, selon la destination.
Ils utilisent des plantes ou des produits chimiques qui agissent sur le visage du patient en fonction de la puissance, de la concentration ou de la durée d’application de leur produit actif.

Comment fonctionne le peeling superficiel sur la peau ?

Les peelings aux acides de fruits traitent l’acné, éliminent les imperfections, illuminent le teint, stimulent la production de collagène, aident à réduire les rides et resserrent les pores.

Il existe trois types de peelings médicaux selon la profondeur :

Selon le type de peau du patient, le médecin décide de choisir un peeling superficiel, moyen ou profond.

Peelings Légers AHA :

Peeling 1Si le médecin décide de choisir un traitement léger. Dans ce cas, l’acide glycolique est utilisé

Le traitement fait-il mal ?

Peeling médical moyen à l’acide trichloracetique TCA à ParisLa gêne est assez mineure, bien que des rougeurs ou de petites croûtes cicatrisantes apparaissent dans les jours qui suivent l’intervention. Les médecins traitent toute la surface du visage. Le patient ressent une sensation de picotement avec le peeling doux et une chaleur modérée avec le peeling moyen ou peeling profond.

Peelings Moyens TCA ou Profonds :

Pour les peelings modérés, nous utiliserons de l’acide trichloracétique et pour les peelings profonds, nous utiliserons du phénol. Un peeling moyen à l’acide trichloroacétique (TCA) éclaircit le teint et atténue les rides, les ridules plus visibles et les pores dilatés, les taches d’hyperpigmentation, les cicatrices et l’acné inflammatoire. Un peeling profond au phénol fluidifie l’épiderme et le renouvelle intégralement, lui conférant un pouvoir « liftant » en rajeunissant le derme en augmentant l’épaisseur et l’élasticité de la peau. Les peelings les plus forts sont appliqués sur la peau du visage et du cou à l’aide d’une solution chimique de phénol sous anesthésie locale ou générale. Le traitement intensif dure 1 heure. Les conséquences du peeling profond nécessitent dix jours d’isolement, après quoi le patient paraît comme s’il avait plusieurs années de moins.

Peeling doux : quels sont les risques et complications possibles ?

Avec les peelings doux légers ou superficiels aux acides de fruits, les complications sont particulières : ils provoquent rarement des troubles de la pigmentation, au contraire, ils ont un effet assez tonifiant et rafraîchissant sur le teint. La toxicité du peeling dépend du produit utilisé et est plus ou moins forte.

Comment récupérer après un peeling moyen ou profond ?

Desquamation de la peau après peeling modéré ou profond.
• Prévoyez une pause d’environ une semaine, qui peut être prolongée si vous avez besoin de deux séances.
• La peau est rose et reste temporairement fragile, comme la peau d’un bébé : un traitement à base de crèmes protectrices et thérapeutiques est prescrit.

Idéal pour les peelings aux acides de fruits (AHA) et moyen (TCA) à l’acide trichloracétique :

  • Pour un peeling léger (AHA), prévoir 3 séances tous les 15 jours.
  • Pour les peelings moyens, une ou deux séances à 15 jours d’intervalle.

Heureusement, les vraies complications sont rares lorsque le peeling est fait correctement. En pratique, la grande majorité des traitements ne posent aucun problème et les patients sont entièrement satisfaits de leurs résultats.


En conclusion, il ne faut pas surestimer les risques, mais sachez simplement que même l’acte apparemment simple d’une esthétique médicale comporte toujours un petit pourcentage de danger. Faire appel à un praticien qualifié peut vous assurer qu’il possède la formation et les compétences nécessaires pour comprendre comment éviter ces complications ou les traiter efficacement si nécessaire.


En sélectionnant des praticiens qualifiés et compétents formés à ce type de thérapie, vous pouvez limiter au maximum ces risques, mais pas les éliminer complètement. Si vous constatez une ou plusieurs complications, si vous avez le moindre souci, contactez immédiatement votre chirurgien plasticien et esthétique.

Peeling 2
Source : Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique S.o.F.C.P.R.E

Peeling modéré et vigoureux : quels sont les risques et complications possibles ?

Peeling modéré et vigoureux : quels sont les risques et complications possibles ?
En effet, malgré pour des raisons esthétiques, le peeling constitue toujours une agression cutanée, épidermique et dermique, ce qui implique les risques liés à tout acte médical;

  • Infections microbiennes.
  • Poussées d’acné.
  • Grains de milium (petits kystes blancs).
  • L’hypopigmentation (surtout peau foncée), précoce et presque toujours passagère, résultant généralement d’une exposition solaire prématurée, généralement définie, apparaît de moins en moins souvent.
  • Rougeurs persistantes.
  • Des troubles de cicatrisation et des cicatrices hypertrophiques sont possibles mais rares. Ils ont démontré des lésions trop profondes, des grattages, un non-respect d’une ré-épidermisation fragile au début de la cicatrisation, un traitement insuffisant ou tardif de l’infection.
  • Allergies : Les produits utilisés pour la désinfection ou les soins de la peau peuvent également provoquer des allergies, il est donc important de tenir compte de toute allergie qui survient au cours de la vie d’un patient.
  • Échauffement douloureux, diffuse ou sensation de brûlure dans la zone traitée pendant les premiers jours. Une prescription d’analgésiques vous sera remise par le médecin.
  • Des résultats insuffisants, notamment parce que le défaut à corriger est important : dans ces cas, votre chirurgien vous avertira de l’intérêt de nouveaux traitements après au moins un an.