Produits injectables

Sommaire

Produits injectables utilisés en médecine esthétique

Docteur POIGNONEC chirurgien esthétique au Centre Esthétique Paris - Eiffel
Dr. Sylvie POIGNONE© : Produits d'injection sur les rides du visage
Tous droits réservés Dr. POIGNONE© – Avant traitement contraction musculaire - Après traitement relaxation musculaire

« Les prix ont baissé aujourd'hui et les patients pensent qu'ils peuvent améliorer leur apparence, ce qui aura un impact sur leur réussite professionnelle. Par conséquent, les injections de certains produits peuvent rendre l’aspect du visage moins sévère ».

L'AVIS DE L'EXPERT

Que sont les injections de ces produits ?

Les produits injectables : Injecter et repulper pour réduire les rides. Des produits de comblement résorbables sont injectées dans les tempes, les paupières supérieures et le tiers moyen des sourcils, le milieu du visage, l’ovale et le cou. Ces produits repulpants pour le visage s’associent à la toxine botulique pour produire un effet très harmonieux.

Comment fonctionnent les produits injectables de comblement du visage ?

Si vous souhaitez rajeunir, corriger les imperfections, les rides, combler les sillons et les dépressions, lisser les ridules du visage et du cou, augmenter le volume des joues et pommettes, redessiner le contour du visage, avoir les lèvres repulpées et hydrater la peau.

Du coup, les stries ou les plis semblent quasiment disparaître, contrairement à l’injection de toxine botulique qui détend les muscles sous les rides. Le comblement cutané à base d’acide hyaluronique injectable est non allergène et totalement résorbable, c’est une méthode de traitement idéale en raison de sa compatibilité avec le corps humain. L’acide hyaluronique est une substance hydrophile naturellement présente dans le corps et la peau, mais qui se raréfie avec l’âge, provoquant une sécheresse cutanée.

Il n’est pas nécessaire de surcorriger lors du premier traitement, et il est préférable de consulter à nouveau le chirurgien pour d’éventuelles modifications. Certaines études ont montré que des injections répétées peuvent aider à stimuler la production propre naturelle de l’organisme de collagène.

La consultation d’un médecin esthétique expérimenté est indispensable pour garantir la sécurité du traitement.
C’est à la fois un art et une science, et seuls des professionnels de la santé expérimentés peuvent le faire.

En choisissant des praticiens qualifiés et compétents et formés à ce type de traitement, vous pouvez limiter au maximum ces risques, mais pas les éliminer totalement. Dans tous les cas, si vous avez des doutes sur les conséquences de ces injections, n’hésitez pas à nous contacter.

  • L’effet beauté est immédiat et naturel, et le résultat final peut être obtenu dix jours après le traitement.
  • L’effet durera de 6 à 18 mois, selon l’âge, la qualité de la peau, le mode de vie et la réticulation des molécules d’acide hyaluronique.

Effets secondaires possibles de l'acide hyaluronique

  • Rougeurs
  • Léger gonflement du site d’injection
  • Hématomes
Ces inconvénients ne dureront pas longtemps et sont faciles à dissimuler.
Contre-indications au traitement :

Certaines pathologies peuvent être des contre-indications au traitement (maladies auto-immunes, allergies, problèmes d’inflammation ou d’infection, etc.)

Quel est le résultat après un traitement par injection de toxine botulique ?

Produits injectables 1
Homme avec des rides et des pattes d'oie avant et après le traitement par injection de toxine botulique

Quels sont les avantages de la thérapie combinée ?

Produits injectables 2
Traitement par injection dans la zone du regard
Crédit photo : Dr. POIGNONEC

La toxine botulique n’a aucun effet sur l’augmentation du volume, donc il n’est pas rempli comme l’injection de comblement. L’injection de toxine botulique permet de détendre les muscles sur les rides associées à la contraction musculaire. Cette technique combinée d’injection de comblement permet d’obtenir les meilleurs résultats.

Effets secondaires possibles de la toxine botulique :

  • Petits bleus au niveau de la zone d’injection
  • Maux de tête
  • Contraction de la queue du sourcil (transitoire)

Contre-indications au traitement :

Ces inconvénients sont temporaires. Certaines pathologies peuvent constituer des contre-indications au traitement et ne conviennent pas aux femmes enceintes ou aux patients atteints de maladies neuromusculaires. Ne frottez pas et ne massez pas la zone traitée avec la toxine botulique après le traitement des rides pour empêcher la toxine botulique de migrer vers d’autres zones de votre visage.

  • Vous pouvez voir des résultats en quelques jours, mais cela peut prendre jusqu’à une semaine pour voir le plein effet du traitement.
  • Cette amélioration dure généralement de trois à quatre mois. Lorsque les effets de la toxine botulique commencent à disparaître, vos réactions musculaires et vos rides réapparaissent.
L’arrêt du tabac est fortement préconisé. Pour les vapoteurs, si les liquides de votre cigarette électronique contiennent de la nicotine qui est vasoconstricteur et même si il n’y a pas de goudron, ces produits sont à éviter.

Quelles sont les complications envisageables suite aux injections d'acide hyaluronique ?

Les complications de comblement et volumétrie sont rarissimes :

Quelques cas ont été décrits de rougeur persistante plusieurs semaines, d’abcès ou de nécrose cutanée, localisés sur un point d’injection.

Produits injectables : éventuelles complications connues à ce jour sont les suivantes :

Complications loco-régionales :

  • Maux de tête : ils peuvent apparaître après la première injection et disparaître après quelques heures à quelques jours.
  • Sourcils tombants : l’injection du front peut provoquer un léger affaissement des sourcils. Cette baisse est généralement due au fait que les sourcils sont déjà en position basse avant l’injection. Cette légère diminution des sourcils disparaît généralement en quelques semaines.
  • Ptose des paupières : L’injection de la ride du lion peut provoquer un affaissement partiel de la paupière supérieure, qui peut durer de 4 à 8 semaines. Cette affection est rare (moins de 1% des cas) et disparaît toujours au bout de quelques semaines.
  • Lorsque vous êtes mal à l’aise ou lorsque vous souriez et avalez : l’injection dans les lèvres en souriant ou de petits mouvements anormaux peut provoquer une gêne. L’injection dans le cou peut causer des difficultés à avaler.
  • Syndrome de l’œil sec : une diminution de la sécrétion lacrymale peut entraîner une kératite, en particulier chez les patients qui portent de lentilles de contact (dans ce cas, il faut veiller à réhydrater la cornée).
  • Contraction musculaire anormale et trouble de l’imitation : quelques jours après l’injection, le muscle traité peut présenter des mouvements anormaux (paradoxaux) mineurs (contraction spontanée).

Complications générales :

Elles sont tout à fait exceptionnelles.

  • Réaction allergique : éruption cutanée, urticaire, réaction allergique générale
  • Nausées, vertiges
  • Fatigue, fièvre, syndrome grippal
  • Peau ou bouche sèche

A ces risques connus s’ajoutent des durées et des aspects imprévisibles, et enfin les risques anormaux inhérents à tout acte médical, voire des risques inconnus. Dans l’ensemble, nous ne devons pas surestimer le risque, mais devons être conscients que même un traitement médicale en apparence simple, il y a toujours un petit risque.

Se tourner vers un praticien qualifié peut vous assurer que cette personne a la formation et les compétences nécessaires pour comprendre comment éviter ces complications ou les traiter efficacement si nécessaire.

Produits injectables 3
Source : Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique S.o.F.C.P.R.E