Hypotrophie vulvo-vaginale indications contre-indications

Hypotrophie vulvo-vaginale

Docteur POIGNONEC chirurgien esthétique au Centre Esthétique Paris - Eiffel

Pour les femmes souffrant d’hypotrophie vulvo-vaginale (inconfort et/ou dyspareunie suite à déshydratation, sécheresse cutanéo-muqueuse, irritations…)

Objectifs du traitement :

Dans les régions intimes peut stimuler la libido et diminuer les sécheresses vaginales !

  • Biostimuler et réhydrater les couches superficielles de la peau et de la muqueuse des zones génitales.
  • Restaurer le trophisme tissulaire.
  • Retendre et retonifier la peau par effet hygroscopique de l’acide hyaluronique injecté.
Hypotrophie vulvo-vaginale indications contre-indications 1
technique d’injection desirial vestibule petites lèvres entrée vagin position de la patiente
Hypotrophie vulvo-vaginale indications contre-indications 2
anesthésie préalable

Indications et contre-indications des injections d’acide Hyaluronique chez la femme ménopausée.

Hypotrophie vulvo-vaginale indications contre-indications 3
masser la zone injectée

Contre-indications :

Hypotrophie vulvo-vaginale indications contre-indications 4
zone de jonction entre les petites lèvres et l’entrée du vagin
Hypotrophie vulvo-vaginale indications contre-indications 5
le long axe longitudinal grandes lèvres jusqu’au mont de vénus

Hypersensibilité à un composant, cicatrisation hypertrophique, femmes enceintes, enfants, problèmes cutanés inflammatoires ou infectieux sur la zone à traiter (liste non exhaustive).

Effets indésirables :

Peuvent être observé(e)s des inflammations, rougeurs, œdèmes, érythèmes, indurations, nodules, colorations ou décolorations, légers saignements, hématomes (liste non exhaustive).

  • Risques d’hématomes accrus si sous traitement anticoagulant ou si troubles de l’hémostase.
  • Éviter la prise d’aspirine, d’AINS, d’antiagrégants plaquettaires, d’anticoagulants ou de vitamine C la semaine précédant l’injection.
  • Léger saignement peut être observé post-injection.
  • Après l’injection, éviter la fréquentation des lieux humides (piscine, gymnase, hammam, jacuzzi…) pendant 10 jours.
  • Éviter tout rapport sexuel pendant 5 jours.
  • Éviter pendant quelques jours les activités générant une pression de la zone traitée (vélo, équitation…).
Hypotrophie vulvo-vaginale indications contre-indications 6

SOURCE Hypotrophie vulvo-vaginale /

Meilleur extrait du livre « La chirurgie esthétique, les solutions et les conseils de mon chirurgien » © Éditions Ambre | L'auteur : Dr. Sylvie POIGNONEC - Chirurgien Plasticien et Esthétique, situé en plein cœur de Paris, spécialisé en chirurgie plastique, esthétique & reconstructrice

Le but de cet article est de donner un aperçu de cette nouvelle technique, mais ne remplace pas une consultation avec le spécialiste.
Hypotrophie vulvo-vaginale indications contre-indications 7
Chirurgie esthétique pour mon bien-être Auteure | Dr. Sylvie POIGNONEC Ambre édition

Nous allons parler du relâchement périnéal avec notre nouvelle collaboratrice Madame SLIMAN

Madame SLIMAN, kinésithérapeute ostéopathe, qui s’occupe essentiellement des problèmes périnéaux. Dans mon cabinet, je reçois des femmes qui viennent pour de la chirurgie esthétique, pour leur apparence extérieure, mais elles souhaitent aussi rajeunir au niveau de leur intimité. Ce sont des femmes qui parfois ressentent une baisse de plaisir sexuel en rapport avec un relâchement vaginal ou une déshydratation locale post-ménopausique.

Cette collaboration avec Madame SLIMAN, kinésithérapeute de l’intime nous permet de travailler en binôme.

Cela commence par une rééducation périnéale bien menée deux fois par semaine.
Une séance de bilan complet avec examen clinique est effectuée avec sonde vaginale personnalisée que la patiente introduit elle-même et elle peut suivre le fonctionnement de son périnée sur l’écran. Ensuite des exercices de rééducation personnalisés sont prescrits qu’il faudra répéter quotidiennement, 10 séances sont recommandées.

Des conseils sont également prodigués, par exemple :

  • Avant de porter toutes charges lourdes, il faut contracter son périnée et après on fait l’effort.
  • Ou encore, ne jamais faire le « stop-pipi » qui peut être utilisé comme test mais jamais comme exercice.
  • Il ne faut pas non plus utiliser des boules de geisha sans avis médical.

Une fois que la rééducation médicale est terminée et les conseils appliqués au quotidien, je propose des injections intra vaginales d’acide hyaluronique, un produit naturel que l’on a dans l’organisme, à l’aide d’une canule.
Celles-ci sont réalisées sous anesthésie locale. On peut respirer également un gaz, le Kalinox, qui est un protoxyde d’azote qui retire la douleur.
A ces injections internes, on peut associer une injection dans les grandes lèvres, si elles sont déshydratées quelles manquent de rondeur, de volume.
EN CONCLUSION : Le rajeunissement de l’intimité permet aux femmes de retrouver une seconde jeunesse.