Excédents de graisse et bourrelets disgracieux

Animation 3D avec narration à titre informatif
Crédit vidéo : blausen [ Durée de la Vidéo 01:16 ]

Tribune santé N°99: La liposuccion ou liposculpture par le docteur Sylvie POIGNONEC

liposuccion homme liposuccion femmeLa liposuccion est-elle uniquement réservée aux femmes?

La liposuccion est destinée aux hommes et aux femmes qui désirent améliorer leur silhouette et retrouver le bien-être et le dynamisme qu’ils ont perdus à cause de leurs formes trop généreuses. Il est préférable que la peau du patient soit encore bien tonique. La liposuccion est néanmoins déconseillée aux femmes qui ont un projet de maternité : celles-ci devront donc attendre d’avoir accouché pour envisager cette intervention. Celle-ci est également contre-indiquée pour les grands obèses qui pourront, cependant, y avoir recours après un amincissement qui les débarrassera des surcharges localisées récalcitrantes. Pour une liposuccion, il vaut mieux avoir un poids stable avec des amas graisseux bien localisés. Pour les personnes présentant un surpoids, il est préférable de ne pas faire de régime avant mais plutôt après l’intervention ; en effet, il est préférable d’arriver en forme. Dans tous les cas, la liposuccion agit comme un booster de l’amaigrissement. Attention : la liposuccion ne supprime pas la cellulite et n’améliore pas l’aspect de la peau ! Mais elle permet de se débarrasser d’un grand nombre de cellules graisseuses.

liposuccion bras, ventre, hanches, fesses, cuisses, genoux,mollets, chevilles à Paris
Crédit illustration: SOF.CPRE: Zones habituelles de liposuccion

Pourquoi cette technique?

La lipoaspiration allège le corps en supprimant le double menton, les bourrelets disgracieux, notamment sur les hanches, le ventre, mais aussi la culotte de cheval, les épaisseurs des genoux, des chevilles, etc.

Comment me préparer avant la liposuccion?

Un bilan sanguin vous sera demandé, ainsi qu’une consultation avec l’anesthésiste et, si vous avez eu des problèmes de phlébites profondes, un bilan écho-Doppler !

  • L’Arnica (anti-bleus) est généralement prescrit en traitement homéopathique oral, et une crème à base de vitamine K est à appliquer pour la prévention des ecchymoses postopératoires.
  • Aucun médicament contenant de l’aspirine ne devra être assimilé dans les 10 jours précédant l’intervention.
  • Le tabac est déconseillé compte-tenu de son incidence sur la cicatrisation.

Prévoyez une petite semaine de repos. Une activité normale peut être reprise 3 à 6 jours après l’intervention – ce délai est, bien sûr, donné à titre indicatif et varie en fonction de l’importance de la lipoaspiration et de votre activité professionnelle… En fonction du type d’anesthésie pratiqué, il est également possible que l’on vous demande de ne rien boire ni manger dans les 6 heures avant l’intervention.

Pendant la liposuccion:

L’intervention se fait à Paris, le médecin utilise une canule reliée à un système aspirant. Les incisions sont courtes (3 ou 4 millimètres) et discrètes (elles sont souvent cachées dans un pli naturel). La durée de l’intervention varie en fonction de la quantité de graisse à extraire et du nombre d’endroits à traiter – compter en moyenne une à deux heures. A la fin de l’intervention, un pansement modelant sera appliqué et recouvert d’un vêtement de contention élastique (gaine, panty, etc.)

Après la liposuccion, les suites opératoires

Le temps nécessaire pour se remettre de cette intervention est proportionnel à la quantité de graisse retirée. Bleus et gonflements apparaissent au niveau des endroits traités. Ils se résorbent environ 10 à 20 jours après l’intervention. Les douleurs sont variables et une certaine fatigue peut être ressentie.

  • Le port d’un vêtement de contention est conseillé pendant 2 à 4 semaines.
  • Parfois, une supplémentation en fer est donnée, pour une durée de 1 mois, ce qui occasionne une couleur assez foncée des selles (sans gravité).
  • Il est préférable de ne pas s’exposer au soleil ou aux U.V. au moins pendant 3 mois après l’intervention (une crème de protection solaire à haut indice sera appliquée à chaque sortie, même en hiver), mais une activité sportive est possible dès 3 semaines.

 

  • Il faut attendre entre 1 mois et 1 mois et demi avant de pouvoir juger du résultat. Il est nécessaire d’attendre 6 mois pour l’apprécier de façon définitive.
  • La peau mettra 3 à 6 mois pour se rétracter complètement et pour se réadapter à la nouvelle silhouette.
  • Il est souvent conseillé de suivre un régime sans graisse pendant 3 mois après l’intervention pour éviter aux cellules graisseuses restantes de s’hypertrophier.
  • Ainsi, la lipoaspiration agit comme un stimulateur de l’amaigrissement. Celle-ci contribue, par la réduction des cellules graisseuses et des facteurs hormonaux qu’elles contiennent, à favoriser la perte de poids sur le long terme.
  • Un an après l’intervention, on remarque bien souvent que la silhouette a changé.

La perte de poids peut être conséquente mais elle n’est pas directement liée à la quantité de graisse aspirée. En effet, on n’aspire jamais plus de 5 litres de graisse pure, même chez les patients obèses, à cause des risques opératoires encourus et de la fatigue que cela entraînerait chez le patient. Néanmoins, aussi satisfaisants que soient les résultats, la lipoaspiration ne permet pas d’atteindre la perfection. Le résultat s’apprécie seulement après plusieurs mois. Massage gestuelle kiné-esthétique Des massages sont souvent indiqués pour peaufiner le résultat. Des imperfections peuvent toutefois être remarquées : correction insuffisante, asymétrie résiduelle ou irrégularités de surface. De petites retouches pourront être réalisées sous anesthésie locale à partir du 12ème mois suivant l’opération. livre de chirurgie esthétique solutions et conseils Sources: [Meilleur extrait du livre « La chirurgie esthétique, les solutions et les conseils de mon chirurgien ». © Éditions Ambre

L’auteur: Dr. Sylvie POIGNONEC – Chirurgien Plasticien et Esthétique, situé en plein cœur de Paris, spécialisé en chirurgie plastique, esthétique & reconstructrice]

Quelles sont les complications envisageables d’une lipoaspiration?

Les vraies complications sont exceptionnelles après une lipoaspiration de qualité : une grande rigueur dans la pose de l’indication et la réalisation chirurgicale doit assurer en pratique une prévention efficace et réelle. Une lipoaspiration, bien que réalisée pour des motivations essentiellement esthétiques, n’en reste pas moins une véritable intervention chirurgicale, ce qui implique les risques liés à tout acte médical, aussi minime soit-il.

Pour être complet, il faut cependant citer, malgré leur grande rareté habituelle:

  • Les accidents thromo-emboliques (phlébite,embolie pulmonaire) qui sont la complication la plus grave. Leur risque de survenue est augmenté si un tel accident figure dans les antécédents du patient. Le port de bas antithrombose, le lever précoce et un éventuel traitement anti-coagulant contribuent à réduire ce risque.
  • Les saignements sont rarement sérieux, sauf trouble de la coagulation associé.
  • Hématome et épanchement lymphatique apparaissent exceptionnellement au décours d’une lipoaspiration correctement réalisée.
  • De même, les nécroses cutanées localisées, qui allongent le délai de cicatrisation et peuvent laisser des cicatrices, ne devraient plus être observées.
  • L’infection peut être prévenue par la prescription d’un traitement antibiotique prophylactique.
  • Enfin des perturbations métaboliques ont été observées au décours de lipoaspirations quantitativement excessives.

Quelles sont les complications envisageables d’un body lift?

Heureusement, les vraies complications sont rares à la suite d’un body lift réalisé dans les règles. En pratique, l’immense majorité des interventions se passe sans aucun problème et les patient(e)s sont pleinement satisfait(e)s de leur résultat. Pour autant, et malgré leur rareté, vous devez être informé (e) des complications possibles :

      • Les accidents thrombo-emboliques (phlébite, embolie pulmonaire), bien que globalement assez rares après ce type d’intervention, sont parmi les plus redoutables. Des mesures préventives rigoureuses doivent en minimiser l’incidence : port de bas anti-thrombose, lever précoce, traitement anti-coagulant.
      • Saignements : ils sont possibles les premières heures mais restent habituellement très modérés. Quand ils sont trop importants, cela peut justifier une reprise au bloc opératoire.
      • Hématomes : ils peuvent nécessiter une évacuation s’ils sont volumineux ou trop douloureux.
      • Épanchement séro-lymphatique abdominal ou latéral : Il peut apparaître quelques jours après l’intervention et peut être ponctionné. Il s’assèche ensuite sans séquelle particulière
      • Infection : malgré la présence naturelle de microbes vers la région anale, elle est très rare. Le cas échéant, elle justifie rapidement un traitement approprié.
      • Nécroses cutanées : bien que rares, elles sont toujours possibles, souvent au niveau du nombril ou des fesses. Les simples érosions dues aux pansements cicatrisent spontanément sans laisser de traces, contrairement aux nécroses cutanées, heureusement exception.

Au total, grâce aux améliorations techniques, le body lift est devenu une opération bien plus fiable c’est-à-dire plus efficace tout en réduisant le risque de suites opératoires compliquées. Il ne faut pas surévaluer les risques, mais simplement prendre conscience qu’une intervention chirurgicale comporte toujours une petite part d’aléas. Distinguer les complications liées à l’anesthésie de celles liées au geste chirurgical.

Le recours à un chirurgien plasticien qualifié vous assure que celui-ci a la formation et la compétence requises pour savoir éviter ces complications, ou les traiter efficacement le cas échéant. En ce qui concerne le geste chirurgical: En choisissant un chirurgien plasticien qualifié et compétent, formé à ce type d’intervention, vous limitez au maximum ces risques, sans toutefois les supprimer complètement. Si vous constatez une ou plusieurs complications, contactez immédiatement le chirurgien plasticien et esthétique.sofcpre

Fiche d'information conçue par la Société Française de ChirurgieTélécharger en version pdf: Liposuccion lipoaspiration — [SOF.CPRE]