Transformation physique

Changement d’image, comment se réapproprier son corps ?

De la même façon qu’une personne continue de se trouver ronde, voire obèse, après un fort amaigrissement, et qu’elle a du mal à se « retrouver » en raison de la modification de son apparence, il est possible qu’une patiente vive dans son nouveau corps comme une « locataire » et ne s’en sente plus propriétaire suite à une intervention de chirurgie esthétique.

Ici aussi, donc, il faut « accepter » sa nouvelle physionomie, son changement d’image, se réapproprier son corps. Ce qui peut prendre un certain temps. Même si la transformation n’est pas vraiment radicale !

— Notre corps, fait de chair, a en lui un corps psychique qui le faire vivre et lui donne son souffle. Aussi, à la sortie du bloc, le corps physique a changé plus vite que le corps psychique. Et, à l’instar du corps physique, le corps psychique a un rythme à respecter…

— Et puis chaque corps a une histoire complexe. Qu’il faut maintenant revisiter ! Face au miroir, on peut se trouver jolie mais sans se reconnaître.

En conséquence, une question peut se poser : Qui suis-je vraiment ? Celle que j’étais hier ou celle que je suis aujourd’hui ?

— Finalement, pour se familiariser avec ce nouveau schéma corporel, quelques simples exercices de réhabilitation doivent être pratiqués quotidiennement : se passer de la crème sur le corps, le masser en écoutant son ressenti.

Le faire devant une glace afin d’associer l’image et les impressions, c’est mieux ! La sophrologie, la danse, certains sports, aident aussi à se recentrer sur son anatomie.

— Néanmoins, grand nombre de patientes poursuivent leur transformation au-delà de la seule intervention.

Par exemple, après un lifting qui rajeunit, elles ont envie de changer de coupe de cheveux, de trouver de nouvelles montures de lunettes et de revoir leur maquillage…

— Après une liposuccion, elles achètent des tenues à leur nouvelle taille, d’un style qu’elles n’avaient jamais osé adopter, avec bien sûr des vêtements dont la coupe est plus adaptée à leur ligne nouvellement sculptée.

  • D’autres implications positives certaines modifications physiques, en dehors d’un point de vue purement esthétique, entraînent des bienfaits chez beaucoup de patients : par exemple, une réduction mammaire ou une liposuccion permettent parfois d’entreprendre de nouvelles activités physiques non envisageables avant la chirurgie.

livre de chirurgie esthétique solutions et conseilsSource: [Meilleur extrait du livre « La chirurgie esthétique, les solutions et les conseils de mon chirurgien ». © Éditions Ambre
L’auteur: Dr. Sylvie POIGNONEC – Chirurgien Plasticien et Esthétique, situé en plein cœur de Paris, spécialisé en chirurgie plastique, esthétique & reconstructrice]

Dr. Sylvie POIGNONEC chirurgien plasticien et esthétique au Centre Médical Esthétique Parisien
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Intéressé par une télé consultation vidéo gratuite avec le docteur Sylvie POIGNONEC ?

Obtenez un rendez-vous à distance plus rapidement directement depuis votre compte Doctolib