Se débarrasser des complexes

La beauté est-elle un gage de réussite ?

Se débarrasser des complexes

Se débarrasser des complexes 1
Champs libres animée par Maelle CHANTREL avec Marie-Pierre SAMITIER et Sylvie POIGNONEC

Champs libres à Rennes :

Dans l’imaginaire collectif, les classiques de la beauté auraient plus de facilitées que d’autres dans la vie. Deux professionnels ont dressé une liste.

Tentative de définition

L’élection de Miss Ille-et-Vilaine aura lieu dans quelques semaines. Dans ce cas, les électeurs pourront choisir les jeunes femmes qu’ils considèrent comme les plus belles du département.

Mais sur quelles normes seront-ils basés ?

« Chacun a son point de vue sur la beauté, explique la chirurgienne plasticienne Sylvie POIGNONEC. C’est en partie quantifiable. Mais c’est aussi un ensemble de choses, comme la personnalité, la vitalité, le rire d’une personne. »

Des différences dès l'enfance

Un bébé avec une malformation est moins étreint qu’un autre bébé. « La recherche scientifique le dit, poursuit Sylvie POIGNONEC. De même, un bel élève prendra plus facilement la parole en classe. »

Avantages du monde du travail !

« L’apparence physique prime sur les compétences. “Marie-Pierre SAMITIER, journaliste, écrivain et spécialiste de l’image, n’a pas utilisé quatre manières de présenter le monde du travail. “Nous cherchons toujours à vouloir améliorer notre image. La première impression que l’on donne est capitale. De plus, lors de l’entretien, 65% de l’information partagée est transmise par la perception visuelle. “Une fois installé dans sa carrière, la véritable prime à la beauté semble même s’affirmer. “Les belles personnes ont de meilleurs salaires ou plus de progression dans l’entreprise. »

Et la « laideur » dans tout ça ?

Une fois que de tels faits sont expliqués, il est difficile pour les personnes qui ne répondent pas aux normes de beauté d’être optimistes.

« Certains exemples montrent qu’il ne faut pas être trop belle », a conclu le journaliste. Des actrices comme Marilyn MONROE ont une fin terrible. Et dans une industrie traditionnellement masculine, il ne faut pas être trop jolie. La beauté peut effrayer les employeurs et est considérée comme synonyme de légèreté.

Une autre solution plus approfondie est la chirurgie esthétique. « Il existe de nombreuses demandes pour corriger la stigmatisation ou se débarrasser de la complexité.»

Source de l’article : www.ouest-france.fr | 28/01/2016