Paralysie faciale

Des fils pour soulager la paralysie faciale– Explications : Docteur POIGNONEC chirurgien esthétique à Paris

Crédit vidéo :

Paralysie facial traitement à Paris

Grâce à des fils de suspension glissés sous la peau, il est possible de remonter la partie du visage affaissée par une paralysie faciale.

Une nouvelle technique venue des États-Unis

Rien à voir avec les fils d’or, aujourd’hui totalement déconseillés, ni avec les fils crantés russes utilisés depuis longtemps en chirurgie esthétique avec des résultats très moyens. Les nouveaux fils, non résorbables, sont équipés de petits icônes qui s’accrochent dans les tissus sans les traumatiser. La preuve : on peut les retirer (les mini-cônes se replient) pour mieux les repositionner, si cela est nécessaire.

Utile quand le nerf facial est touché

Utilisés depuis plus de cinq ans aux États-Unis, ces fils commencent à être disponibles dans quelques centres hospitaliers en France, notamment à Paris, Lyon, Bordeaux, Rouen. Ils sont posés pour traiter des paralysies faciales survenues subitement, ou plus souvent, après une opération chirurgicale qui n’a pas pu préserver le nerf facial. Les chirurgiens ont même tendance à les poser systématiquement en fin d’intervention quand ils savent que la paralysie du visage est inévitable. En revanche, si le problème survient sans cause évidente – le froid ou un virus – on attend plusieurs mois avant d’intervenir, car la plupart de ces paralysies guérissent spontanément.

Prendre rendez-vous 24h/24 7j/7

Réservez par Internet votre consultation au cabinet médical avant le traitement de la paralysie faciale à Paris

Prise de RDV par Tél. : 01.45.63.13.20 du lundi au vendredi 09:00–20:00 et le samedi matin


Demande de renseignements à propos des fils pour soulager la paralysie faciale

Question à poser à votre chirurgien plasticien





nouvelle technique pour corriger les paralysies faciales

Dites-moi Docteur, comment se déroule l’intervention?

Quatre fils sont introduits sur le côté sous les cheveux. La cicatrice est donc invisible. L’opération s’effectue sous anesthésie locale, complétée par la prise d’un médicament qui relâche et détend. Elle dure 45 minutes. Le patient sort le jour même avec quelques agrafes, qui seront retirées dix jours plus tard. Des irrégularités sous la peau sont possibles, qui se résorbent en une semaine.

traitements paralysie faciale
des fils pour soulager la paralysie faciale
LA CHIRURGIE ESTHÉTIQUE

Source chirurgie plastique réparatrice de la paralysie faciale : Meilleur extrait du livre « La chirurgie esthétique, les solutions et les conseils de mon chirurgien » © Éditions Ambre | L'auteur : Dr. Sylvie POIGNONEC - Chirurgien Plasticien et Esthétique, situé en plein cœur de Paris, spécialisé en chirurgie plastique, esthétique & reconstructrice

En ce qui concerne le geste chirurgical : En choisissant un Chirurgien Plasticien qualifié et compétent, formé à ce type d’intervention, vous limitez au maximum ces risques, sans toutefois les supprimer complètement.

Cependant, ces risques de complication sont rares et peuvent être limités. Le recours à un Chirurgien Plasticien qualifié vous assure que celui-ci a la formation et la compétence requises pour savoir éviter ces complications, ou les traiter efficacement le cas échéant dans un environnement de pointe. Si vous constatez une ou plusieurs complications, contactez immédiatement le chirurgien plasticien et esthétique

Demande de renseignements à propos de la chirurgie de la paralysie faciale

Question à poser à votre chirurgien plasticien





Quels sont les risques de complications?

Comme toute intervention chirurgicale, les actes de chirurgie reconstructrice du visage comportent des risques plus ou moins importants selon le type d’opération :

  • Les complications liées à l’anesthésie, qu’elle soit générale ou locale. Il faut distinguer les complications liées à l’anesthésie de celles liées au geste chirurgical.
  • Les complications hémorragiques post-opératoires.
  • Les risques d’infection.
  • Les complications liées à une mauvaise cicatrisation.

Source : Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique S.o.F.C.P.R.E

Publié le: 10 juin 2009

Mis à jour le: 14 mars 2017 [MàJ]